La divine sieste de Papa

Au début des années 80, j’ai écrit une histoire : La divine sieste de papa, destinée à ma fille Elsa et aux enfants en général. Déjà, à cette époque, je conjuguais le factuel et le fictionnel. Ainsi, je racontais les relations tendres et folles entre un père, fan de sieste, et sa fille, fan de contes. Dès que le père clignait des yeux et battait des paupières, laissant entendre quelques rauques ronflements, sa fille lui sautait sur le ventre et réclamait à cor et à cri, une histoire. Et quelle histoire ! Se croyant très rusé, le père imaginait de cruels récits dans le seul but d’effrayait son bout de chou. Sauf que le bout de chou en question, bien plus malin, avait saisi la ruse. La divine sieste de papa fut d’abord publié en livre aux éditions de La Farandole, une maison de littérature, dite enfantine, de grande qualité. Quelques années plus tard, la télévision s’en empara pour l’adapter en une fiction musicale, diffusée un soir de noël 1985.
J’avais adapté avec Alain Nahum le texte et Alain avait réalisé le film. Carlos, Bernadette Lafont et Sarah Mesguich tenaient respectivement les rôles du père, de la mère et de la petite fille. A cette occasion, j’écrivis mes premières chansons avec un maître de talent, Claude Lemesle.
Voici donc le clip de l’une des chansons phares.