Au moment de son arrestation au carmel d’Echt, Edith Stein est âgée de 51 ans.
Elle est née à Breslau, en Allemagne (aujourd’hui Wroclaw, en Pologne), dans une famille juive pratiquante. Jolie brune au regard gris, elle se révèle très jeune, éprise de savoir et de liberté. Elle est douée d’une clairvoyance qui fait l’admiration de sa famille et de ses amis. Etudiante brillante, elle est remarquée dans la communauté philosophique de Göttingen et notamment par Edmund Husserl, Max Scheller, Adolf Reinach. Elle ne cessera de se montrer exigeante, intransigeante avec elle-même et avec les autres.

Sa quête de sens, sa quête d’absolu, la conduisent à se libérer des chaînes familiales malgré la détresse de sa mère et l’incompréhension de l’ensemble de sa famille. Se libérer aussi d’une pensée philosophique qui ne répond pas aux questions qu’elle se pose. Se libérer encore de désillusions amoureuses. Malgré sa conversion au catholicisme, elle demeure juive «par toutes les fibres de son être», comme elle l’écrit. Jusqu’au bout, elle fera corps avec son peuple, le peuple juif.