"Notre force est infinie"

L’auteur de ce livre qui vient de sortir aux éditions Belfond est une guerrière. Ses seules armes : les mots, les actes, sa conviction, sa persévérance et ses espoirs. Elle s’appelle Leymah Gbowee, elle est née au Liberia et exerce le plus beau des métiers : professionnelle de la paix.

L’an dernier, les jurés du Nobel n’ont pas hésité à lui décerner le prix Nobel de la paix. Cette force dont elle parle dans son livre, c’est celle des femmes africaines qu’elle a contribué à réveiller, à les faire sortir de leur misère, et même à organiser la grève du sexe dans un seul objectif : faire taire les armes, mettre un point final à quatorze années de guerre.

Leymah est une extraordinaire meneuse et avec ses compagnes héroïques qu’elle a si bien su motiver, elle a chassé de son pays un dictateur féroce, Charles Taylor, condamné en mai dernier par le Tribunal international de La Haye pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Mais le Liberia n’est pas son seul champ d’actions. Elle se doit d’être partout où les femmes sont humiliées, oubliées, dans de terribles guerres ethniques où règne la barbarie. Pour Leymah, chaque conflit a un visage, celui d’Africaines rencontrées, croisées lors des conférences qu’elle donne à travers l’Afrique. Des femmes galvanisées qui deviennent elles aussi des artisanes de la paix.

« N’arrête jamais ! » lui a dit une vieille Libérienne.

 

Ce livre est un témoignage unique qu’il faut lire d’urgence pour prendre conscience de la force infinie des femmes africaines.

 

Leymah Gbowee,  Notre force est infinie, éditions Belfond, 19 euros.

Cliquez ici pour vous procurer le livre !